posté le 23-01-2017 à 06:06:40

Odette Toulemonde - Eric-Emmanuel Schmitt - (La bonne nouvelle du lundi)

 

 

    - Eric-Emmanuel Schmitt -

 

 

 

 

pourquoi??

 

Quand Martine a proposé ce RDV hebdomadaire autour de la nouvelle, pour contrer l'effet "Blue Monday", je n'y ai d'abord pas prêté attention. Mais je me suis rendue compte que si je lisais peu de nouvelles, c'est parce que je n'aimais pas ça... c'est en tout cas ce que je disais, car au final ce n'est pas vraiment fondé puisque je ne connais pas assez l'exercice pour m'en faire un avis argumenté.

En plus, voilà un moyen supplémentaire de me relancer dans la lecture plus assidue de textes, que j'avais un peu mis de côté suite à la naissance de ma numéro 4, me consacrant quasi entièrement aux BD et albums pour enfants... (et des nouvelles, j'en ai plein dans ma nouvelle liseuse!!).

Me voilà donc partie, pleine de bonne volonté, pour participer à ce RDV, je verrai bien ce qu'il en ressortira, on est jamais à l'abri de bonnes surprises, et j'espère bien en avoir!

 

Concernant le choix de cette première lecture, c'est Eric-Emmanuel Schmitt auquel j'ai immédiatement pensé, puisque je le connais déjà pour ses romans que j'apprécie beaucoup (je vais au fur et à mesure élargir mes connaissances d'auteurs de nouvelles), et j'ai choisi cette nouvelle pour commencer puisque c'est celle qui a donné son nom au recueil, tout simplement.

 


le pitch de moi personnellement:

 

Odette Toulemonde, la nouvelle qui donne son titre au recueil, est tirée du  film sorti en 2007 avec Catherine Frot dans le rôle.

Le scénario est d'Eric-Emmanuel Schmitt, et si les producteurs lui avaient déconseillé d'écrire en marge du film, celui-ci en a tout de même tiré huit nouvelles.

 

Odette est veuve. Elle vit à Charleroi avec son fils Rudy, coiffeur papillonnant et sa fille Sue Helen, née râleuse...

Elle mène une vie simple et pas malheureuse, grâce aux livres de Balthazar Basan, son écrivain préféré.

Balthazar Balsan a tout pour lui: succès, argent, une jolie femme belle et brillante.

Mais le jour où la critique le descend, il accuse le coup et sombre dans la dépression...

La rencontre de Balthazar et Odette va changer le cours de leurs deux vies...

 

 

bien? pas bien? l'avis de moi en personne

 

Une bouffée de positif, voilà ce qu'apporte cette courte histoire fraîche et simple.

Du positif et de la simplicité, auprès d'une femme simple et aimable, à qui la vie n'a pas toujours souri, mais qui continue d'avancer, sans juger et sans se juger.

Deux personnages qui vont s'aider, se compléter, et se trouver.

Eric-Emmanuel Schmitt désacralise, à travers Balthazar Balsan, la figure de l'écrivain à succès avec une certaine malice, et quand on sait que ce receuil a été écrit en marge du tournage du film, malgré une "interdiction" de la production, pour son plaisir personnel et parce que ça lui trottait dans la tête, on ne peut s'empêcher de déjà sourire...

 

Une belle histoire sur une belle femme, toute simple.

Odette est radieuse, pimpante, joyeuse, elle vit, tout simplement, avec ce que cela comporte d'écueils.

Elle me fait penser à cette citation de Sénèque: La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie.

 

C'est pas l'histoire du siècle, mais elle fait du bien, et n'est-ce pas là le but de l'auteur?

Eric-Emmanuel Schmitt est un auteur que j'apprécie particulièrement et que je choisis de lire parce que je sais ce que je vais trouver dans ses textes. Pas de surprise, mais c'est justement ce que j'aime chez lui, c'est pour moi une valeur sûre.

 

Une jolie façon, en tout cas, de démarrer la semaine, avec l'optimisme et l'énergie débordants d'Odette, qui amène l'envie de découvrir les autres petites histoires, toutes consacrées aux femmes!

 

Je reste tout de même pour le moment un peu frustrée du format de la nouvelle, trop court et pas assez approfondi pour moi (bon OK, là, je me suis justement arrêtée à une seule nouvelle, je n'ai pas lu le recueil en entier), mais je reconnais le côté "facile et bienfaisant". Je vais persister!

D'ailleurs les suggestions sont les bienvenues...

 


merci qui?? une p'tite anecdote??

 

 


                                               chez Martine

 

                                          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- lasardine -
 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article