posté le 02-05-2016 à 05:59:06

Désolée, je suis attendue - Agnès Martin-Lugand -

 

 

   - Agnès Martin-Lugand -

 

 

 

 

pourquoi??

 

J'ai découvert l'auteur il y a deux ans avec Entre mes mains le bonheur se faufile qui m'avait énormément plu!

J'ai très vite enchaîné avec Les gens heureux lisent et boivent du café, qui m'avait bien moins emballée, et sa suite, La vie est facile, ne t'inquiète pas, réconciliée!

 


le pitch de moi personnellement:

 

Yaël, interprète dans une grande agence internationale, ne vit que par et pour son travail. Réunions, dîners d'affaires, RDV, du matin très tôt au soir très tard, Yaël bosse. Du haut de ses stilletos, elle effraie ses collègues, et ne voit que très peu sa famille. Elle ne met que rarement les pieds dans son appartement, et ses amis de longue date voient en elle un fantôme, et s'inquiétent, même...

Mais Yaël s'en fiche! Elle ne vit que pour l'agence et son patron, son avancée professionnelle étant son seul but.

Jusqu'au jour où...

 

 

bien? pas bien? l'avis de moi en personne

 

Une fois de plus, je me plonge dans le texte d'Agnès Martin-Lugand, immédiatement prise par son histoire!

Comme dans Entre mes mains le bonheur se faufile, le thème principal est le "travail-passion" et ses revers. Plus fort ici, plus parlant, plus douloureux sous certains aspects.

Et en parlant de ce précédent roman, j'ai trouvé en Yaël des similitudes avec Iris (dont j'ai été d'ailleurs contente d'avoir des nouvelles!). Une femme forte, avec beaucoup de tempérament et de volonté, même si pour Yaël, c'est ce qui va la perdre...

Car contrairement à Iris qui renaît et grandit, Yaël se tue à petit feu, à coup de stress, d'heures supplémentaires, de manque de sommeil, de somnifères... Mais au niveau du caractère, les deux femmes se ressemblent beaucoup, pleines de volonté, une volonté qui ne va pas les servir toutes deux de la même façon.

L'auteur a vraiment le chic pour planter des personnages féminins modernes au tempérament de feu!

La recette fonctionne encore ici, chacune pourra s'identifier sous un angle ou un autre à Yaël, et donc la comprendre, ou pas, mais en tout cas s'y attacher suffisament pour avoir envie de la suivre, ne serait-ce que pour savoir jusqu'à quel point elle va pousser l'auto-destruction. On dit bien souvent que pour remonter il faut toucher le fond... comment Yaël va t'elle s'y prendre? Sera t'elle vraiment actrice de la suite de sa vie ou se laissera t'elle porter par les événements?

Le premier jour du reste de sa vie va bien finir par arriver, mais va-t'elle s'en rendre compte, suffisament pour saisir l'opportunité?

 

Un tourbillon! Ce roman est un vrai tourbillon, tant dans l'histoire que dans le rythme de l'écriture, qui m'est à présent familière et que j'apprécie vraiment!

J'ai été touchée par les valeurs véhiculées dans ce roman, l'amitié sincère et durable, la famille, l'importance des racines, ces valeurs qui tiennent debout et surtout qui remettent dans le droit chemin si toutefois l'on s'en est éloigné, comme Yaël, ou pour tout autres raisons.

Des choses simples, mais qui font du bien et que l'on ne peut donc pas zapper.

Désolée je suis attendue fait partie de ces romans qui se lisent vite, et qui font un bien fou, avec de nouveau un personnage principal très charismatique et marquant!

 

Et pour répondre à la question d'Agnès (merci pour la gentille dédicace!!):

à personne, en tout cas je m'y applique chaque jour, et vos mots me confortent dans cette attitude que je m'efforce chaque jour d'adopter 

 

 

merci qui?? une p'tite anecdote??


                                            catégorie phrase

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- lasardine -
 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article