posté le 21-01-2014 à 06:48:58

Victor Hugo, Aux frontières de l'exil - Gil & Paturaud -

 

 

                                         - Gil & Paturaud -

 

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

La couv' bien sûr, et parce que Victor Hugo!

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

Septembre 1853, Victor Hugo est en exil sur l'île de Jersey. Un soir, lors d'une séance de spiritisme, le fantôme de sa fille Léopoldine lui apparaît. La jeune fille est morte tragiquement, 10 ans plus tôt, noyée... Son père depuis lors inconsolable décide de sortir de son exil et de faire la lumière sur cette affaire qui était jusque là un accident.

 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Quelle jolie surprise!! Bien loin de la classique biographie à laquelle je m'attendais un peu, ce titre est une belle plongée dans la vie de ce célèbre personnage que l'on connaît tous écrivain et poète mais dont on connaît peut-être moins la personnalité et les failles.

 

Sous forme d'énigme policière, le scénario de ce roman graphique est parfaitement ficelé et permet de découvrir une partie des nombreuses choses qui ont alimenté l'inspiration de l'oeuvre de Victor Hugo.

On y croise quelques "misérables", Gavroche, Vidocq (qui inspirera Javert, et Valjean), on reconnaîtra quelques lieux comme les égoûts de Paris et un personnage qui lui a certainement inspiré "Les derniers jours d'un condamné".

Fiction inspirée de faits réels, cette histoire pose une thèse nouvelle sur la mort de Léopoldine, si chère au coeur de son père.

Une enquête passionnante commence, à Jersey, puis en France où notre fervent opposant à Napoléon III mènera son enquête.

On sent que l'histoire est maîtrisée et que l'Histoire est une passion pour la scénariste qui en plus de nous livrer un récit totalement original exploite les us et coutumes de l'époque à merveille.

 

Le graphisme n'est pas en reste! Certaines planches sont tout simplement magnifiques, les personnages comme les décors sont finement travaillés, criants de réalisme!

 

La cerise sur le gâteau, c'est le dossier graphique de plusieurs pages en fin d'ouvrage, qui, en plus des fabuleuses esquisses, nous renseigne sur grands nombres des choses qui ont permis cet album si riche!

 

L'ensemble donne un magnifique album, de très grande qualité visuelle!

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote??

 

Evidement, j'ai tourné la dernière page avec en tête ce très joli poème appris à l'école, que je n'ai jamais oublié tant il m'avait marqué et qui se grave encore un peu plus dans ma mémoire maintenant:

 

 

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

 

 

 

 

 

                                          catégorie prénom

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                    

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

Novelenn  le 20-02-2014 à 12:22:56  #   (site)

Je me rappelle quand je l'ai mis en rayon, j'ai tout fait pour le mettre en valeur et il est rapidement parti. Quand on voit la couverture, pas étonnant.
Par compte, je ne l'ai pas lu :(

vicim/sophie  le 21-01-2014 à 21:52:12  #   (site)

Il me le faut !!!! Parce que Victor Hugo Sourire

LN   le 21-01-2014 à 07:45:14  #

Oh ben moi je n'ai pas appris ce joli poème à l'école!...:(

Tête de lecture  le 21-01-2014 à 06:40:13  #   (site)

La couverture me ferait plutôt fuir tant elle est cliché. Mais si l'intérieur vaut la peine...

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article