posté le 15-03-2014 à 10:37:44

Sans oublier - Ariane Bois -

 


                                              - Ariane Bois -

 

 

 

 

 

 

- pourquoi??


Parce qu'il m'a été proposé.

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

Sans oublier est le récit intime de la chute d'une femme, d'une fille.

Une femme qui vit heureuse, auprès d'un mari aimant, avec leurs deux enfants. Une femme qui travaille, qui aime ce qu'elle fait. Et même si elle n'a pas totalement surmonté le suicide de son frère survenu quelques années auparavant, cette femme vit bien, en tout cas pas trop mal. Elle s'apprête à partir en vacances quand un flash radio fait basculer sa vie entière.

Un hélicoptère s'est écrasé. A bord de cet hélicoptère, des journalistes français.

Sa mère est journaliste, justement partie en reportage...

 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Récit trash et cash d'une plongée en enfer, dans les méandres de la dépression, Sans oublier est l'histoire d'un deuil impossible à faire.

Dans toute la première partie du livre, les deux tiers en fait, la narratrice nous livre son drame, sans détour, sans pincettes.

Son drame, mais aussi celui de ceux qui l'entourent. Son mari, ses enfants, sa famille et ses amis. Tout le monde souffre, du décès, mais surtout de l'effet que celui ci produit sur cette femme, la fille de la défunte.

Elle décrit avec énormément de sensibilité les états par lesquels elle passe, énormément de précision et de douleur. Les sentiments passent, ça fait mal.

A aucun moment je n'ai eu envie de juger ou d'analyser la douleur de cette femme anéantie même si certains passages sur ses relations avec sa propre fille m'ont semblé un peu cliché, mais passons!

Le reste est profond, intime, dur, douloureux et magnifiquement écrit.

 

La deuxième partie du roman est étonnante. Intéressante, elle m'a malgré tout gênée, arrivée comme un cheveu sur la soupe, je n'ai pas bien compris comment on en arrivait là.

Ceci dit, je l'ai trouvée très prenante et émouvante, le choc d'autant plus grand que non annoncé.

La narratrice part loin des siens pour éviter de leur faire plus de mal.

Retraitée dans le petit village du Chambon-sur-Lignon, historiquement chargé. Là bas, contre toute attente, elle va retrouver la trace de sa mère et celle d'un lourd passé historique familial.

Les non-dits, les gênes, les silences et les incompréhensions passées vont s'expliquer, la lumière va petit à petit se faire et la fille va comprendre sa mère.

 

La dépression, la difficulté du processus de deuil, l'incompréhension de l'entourage, l'égoïsme apparent de la personne touchée, les nombreuses répercutions sur la famille et l'entourage, les difficultés à refaire surface, le refuge dans le sommeil, tout cela est parfaitement décrit, maîtrisé, transmis. L'écriture est forte, saisissante, sans détour.

Le secret de famille est aussi un grand sujet de ce roman qui montre à quel point le passé, même ignoré peut peser très lourd sur les épaules de plusieurs générations.

 

C'est la première fois que je lis Ariane Bois, j'ai découvert une écriture vraie et élégante à travers cette fiction intimiste forte et étonnante.

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote??

 

 

 

                                             catégorie verbe

 

 


 

 

 

                                                  

 

 

                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

Alex-Mot-à-Mots  le 17-03-2014 à 10:22:31  #   (site)

Malgré tout, le sujet difficile me rebute quelque peu.

George1804  le 15-03-2014 à 10:06:04  #   (site)

Je l'ai reçu ce matin, ton avis arrive donc à point, me voilà renseignée.

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article