posté le 03-09-2014 à 07:30:10

On dirait le Sud 1 et 2 - Rassat-Gauthey - (BD du mercredi, 137ème!)

 

 

 

 

                                         - Rassat-Gauthey -

 

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Je suis plusieurs fois passée et re passée devant ces couv' colorées à la biblio, sans jamais me décider vraiment... Et puis un jour j'ai voulu vraiment savoir ce qu'il y avait derrière ces visages plutôt antipathiques...

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

La France est sous Giscard en cet été 1976 à la chaleur écrasante. Dans une petite ville ouvrière du Sud de la France, les esprits s'échauffent au comptoir du café où l'on parle d'une large vague locale de licenciements. La tension est d'autant plus palpable que le pays tout entier est secoué par une inquiétante affaire de disparitions d'enfants...

 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Le graphisme m'a immédiatement sauté aux yeux en ouvrant le premier album. Si je n'ai d'abord pas su dire si je l'appréciais ou non (croyant même finalement que c'était celui-ci qui m'avait auparavant empêchée de me pencher plus avant sur ces titres), j'ai fini par l'aimer vraiment! Original, proche de la photographie, aux couleurs vives et précises, on s'y habitue, on l'apprivoise, et on se rend vite compte qu'il est pour beaucoup dans l'intérêt de cette histoire.

Faisant parfaitement ressentir la touffeur de cet été caniculaire, il apporte assurément ue force à l'histoire déjà lourde...

 

L'histoire donc... 

Dans l'atmosphère suspicieuse et inquiète qui envahit le pays à ce moment, la population de cette ville du Sud doit faire face à la rumeur qui dit qu'un plan de licenciement est lancé.

Max Plume, ouvrier syndicaliste à l'usine locale depuis de nombreuses années prend la tête de ses camarades et s'auto-proclame relai entre aux et le patronnat. Patronnat duquel il se voit proposer une forte somme d'argent en échange d'une liste de noms qu'il devra fournir, de noms d'ouvriers à licencier. S'il veut toucher cette somme et conserver son emploi, Max va devoir se plier à la demande. Il n'a que quelques jours pour choisir entre sauver sa tête et son poste ou rester fidèle à ses valeurs...

 

L'intrigue est bien menée, l'histoire intéressante avec rappels de quelques points historiques.

J'ai cependant été gênée par les petits "à côté" concernant la vie familiale de Max auxquels je n'ai pas trouvé suffisament d'intérêt...

Malgré ce petit bémol, j'ai dans l'ensemble beaucoup apprécié cette chronique sociale en deux tomes!

 

 

 


 


 

- merci qui?? une p'tite anecdote??

 

 

                                          catégorie bâtiment

 

 

(137)

chez Mango!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                      

 

                                                 

 

 

 

                                    

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 04-09-2014 à 16:12:09  #   (site)

@ Noukette: il faut essayer pour se faire un avis!

@ Mango: c'est sympa d'avoir de bonnes surprises comme ça Sourire

Noukette  le 03-09-2014 à 20:13:39  #   (site)

J'avoue que je reste plus que sceptique face au dessin quand même...

Mango  le 03-09-2014 à 08:21:05  #

Heureusement que tu as parlé des couleurs et du graphisme pour commencer car ce n'est pas très évident pour moi non plus, du moins au premier coup d'œil. J'ai souvent de ces sortes de réticence parfois et puis en fin de compte je finis par aimer, comme toi ici. Sourire

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article