posté le 05-09-2014 à 06:48:21

Le clocher d'Abgall - Marie-Aude Murail -

  

 

                                       - Marie-Aude Murail -

 

 




 

pourquoi??

 

Quand je suis passée devant ce titre à la bibliothèque je me suis dis que cela faisait longtemps que je n'avais pas lu Marie-Aude Murail, que j'adore, et me suis souvenue avoir déjà fait connaissance avec Emilien dans Baby-sitter blues et Au bonheur des larmes. Notre rencontre ayant plutôt bien fonctionné, j'ai eu envie de continuer!


 

le pitch de moi personnellement:

(présentation de l'éditeur)

 

Voilà deux mois que Sylvie, la mère d'Émilien, fréquente un type fourbe et prétentieux qui téléphone sans arrêt à la maison. Voilà des semaines que Xavier Richard, le meilleur pote d'Emilien, passe son temps à se moquer de lui. De lui, mais aussi de Martine-Marie, l'amour de sa vie, celle qu'il épousera dans cinq ans et qui lui donnera quatre enfants, c'est décidé. Voilà quelque temps que Jocelyn, dit Joss, le nouveau de la classe, colle Émilien et ne parle qu'à lui. Joss fait peur. Il vit seul dans des odeurs de cages sales et de poils mouillés, il fait crever les bêtes autour de lui, l'une après l'autre. Il y a des jours où la vie paraît très moche et où l'on n'a qu'une envie: se plonger dans les jeux de rôle. Émilien en a un qui lui conseille de " retourner au clocher d'Abgall où vous êtes attendu ". Il obéirait bien. A condition que ce soit Martine-Marie qui l'attende...


 

bien? pas bien? l'avis de moi en personne

 

Ce bon vieux Emilien! Quel plaisir de le retrouver avec son humour, son intelligence et son altruisme.

Son altruisme... c'est justement celui-ci qui va l'embarquer dans cette histoire!

Alors qu'il a d'autres préoccupations, comme ce relou de Leroy avec lequel sa mère veut se remarier, Emilien se prend plus ou moins d'amitié pour Jocelyn, dit Joss, un nouveau qui semble dans une drôle de situation... En effet Joss vit seul, ou plutôt, avec des animaux de compagnie. Animaux qu'il perd chaque fois dans de dramatiques circonstances. Et si tout ça cachait une détresse réelle et profonde?

 

Une fois de plus, Marie-Aude Murail tape juste avec une histoire pas si légère, pleine d'empathie et de réalisme.

Avec son style à elle, que j'aime tant, elle parvient à livrer une histoire dure en l'emballant comme un bonbon. C'est fort, et j'adore!!

 

Emilien, on se reverra, c'est certain!!

 

Les autres titres de la "série" (qui, au passage, semble pouvoir se lire dans le désordre...)

- Le trésor de mon père

- Un séducteur né

- Sans sucre, merci

- Nos amours ne vont pas si mal

 


merci qui?? une p'tite anecdote??

 

 

                                            catégorie bâtiment

 

 

 

 

                                                       (34)

 


 

                                               

 

 


 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

- lasardine -
 


Commentaires

 

Philippe D  le 07-09-2014 à 19:32:38  #   (site)

Tiens, je n'ai jamais rencontré ce titre de Marie-Aude...
Bonne semaine.

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article