posté le 24-09-2014 à 08:04:54

Les Bidochon 9. Les fous sont lâchés - Binet - (BD du mercredi, 140ème!)

 

 

                                                 - Binet -

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Et ben parce que j'les kiffe moi c'est deux là!!!

 


- le pitch de moi personnellement:

 

Robert et Raymonde confrontés à la "lourdeur" administrative, avec Binet, ça peut vite partir en live!

Let's GO!


 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Le meilleur album, je crois!! Je me suis marrée du début à la fin! Binet a vraiment le chic pour appuyer là où ça fait mal. Et là où ça fait mal, c'est sur l'ongle incarné de Raymonde...

Son cher et tendre, pour une fois pas trop bougon, l'accompagne de bon coeur et avec toute la tendresse dont il est capable dans cette épreuve.

Une épreuve qui va finalement se révéler être une galère sans nom.

Et encore, galère, le mot est faible...

Véritable "12 travaux d'Astérix", cet album est une vraie barre de rire!

Voir Robert se défoncer à ce point pour sa Raymonde est avant tout une réelle surprise! C'est que c'est pas dans ses habitudes! M'enfin un ongle incarné, ça se gère, non?

Non!!! Gérer l'ongle incarné de la Raymonde c'est avant tout gérer le formulaire de prise en charge. Formulaire de prise en charge qui se trouve... au bureau de retrait des formulaires de prise en charge!!

Et là... en avant la musique!!

Adeptes de l'absurde et du loufoque vont être servis! Rythmée à souhait, cette cavalcade en long et en large de l'austère bâtiment de la sécu face à des employés tous plus aimables (hmm!) les uns que les autres, une hôtesse d'accueil (plus acceuillante, tu meurs!) des plus souriantes et d'un chef très frais (moisi!) et plein de vivacité d'esprit, n'est que le début de la formidable aventure de notre couple de choc au pays de l'administration et de ses codes.

Vont suivre, une fouille en règle par le gorille du supermarché pour une sombre histoire d'aiguilles à coudre, un contrôle fiscal, des tonnes de paperasse indigeste...

Par un délicieux enchaînement de cause à effet, Binet nous entraîne au pays des fous, celui de l'administration et de ses lourds, très lourds rouages...

 

La bêtise humaine et administrative sauce Binet, grinçant, au vitriol, avec des armoires normandes en pleine tronche, c'est troooooooop fort!

Planquez-vous, les fous sont lâchés!!!!!

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote?:

 

 

                                           catégorie gros mot

 

 

(140)

chez Mango!!

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                    

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

accrobiblio  le 18-10-2014 à 15:36:24  #   (site)

Je viens de l'emprunter à la bibliothèque et de le dévorer.
J'adore !
Pauvre armoire normande ...
La BD est partie dans la chambre de Natello ;-)

Kikine  le 25-09-2014 à 01:26:31  #   (site)

Je ne suis vraiment pas fan de ce couple mais je pourrai peut-être faire un effort pour voir si celui me décroche un peu de sourires et voir si je me réconcilie avec eux... ça fait tellement longtemps que je ne les ai pas revus que peut-être je passerai par-dessus mon souvenir négatif

Eric the Tiger  le 24-09-2014 à 14:40:29  #   (site)

Je te rejoins pour chanter les louanges de cet album. Au plaisir de te relire...

Noukette  le 24-09-2014 à 12:13:01  #   (site)

J'avoue que je ne comprends pas un tel enthousiasme pour ces affreux ! :-p

Hervé  le 24-09-2014 à 09:11:32  #   (site)

Les Bidochons, insitution de la bande dessinée continue de nous faire rire. Si en plus l'auteur s'attaque à l'administration, on e peut qu'en crever... de rire ! il manque à ma collection, mais il va falloir que je m'en occupe !
Bonne journée

Mango  le 24-09-2014 à 07:26:04  #

Je n'ai pas encore eu le plaisir de connaître ces Bidochons mais je vais me précipiter sur un de leurs albums maintenant que j'ai lu ton billet si enthousiaste! Une bonne rigolade ne se refuse pas! Sourire

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article