posté le 07-10-2014 à 06:01:39

Le château des ruisseaux - Poincelet/Bernière -

 

 

                                        - Poincelet/Bernière -

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Au hasard d'une visite en médiathèque...

 


- le pitch de moi personnellement:

(présentation de l'éditeur)

 

Jean est polytoxicomane.

Au Château des ruisseaux, il rencontre Marie qui est venue, comme lui, pour "décrocher".

Et aussi une drôle de bande qui fonctionne selon un principe thérapeutique original: entraide, abstinence totale et groupes de paroles.

Jean reprend goût à la vie. Il se rend compte qu'une autre façon de vivre est possible.

Marie, quant à elle, va prendre un chemin différent...

Cette histoire, basée sur des faits réels, est un docu-fiction en bande dessinée.

Un témoignage d'espoir pour tous ceux qui, de près ou de loin, sont touchés par les problèmes d'addiction. La drogue, on peut s'en sortir. C'est ce qu'ils font tous les jours au Château des ruisseaux.

 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Le Château des ruisseaux n'est pas un lieu de villégiature, comme son nom pourrait le laisser croire. C'est l'endroit de la dernière chance. Celui où l'on donne tout, et où tout est donné pour s'en sortir.

Au Château arrivent les toxicomanes qui n'ont plus le choix. Ils ont plusieurs fois touché le fond...

 

Basée sur des groupes de paroles, de récits d'expériences, la méthode consiste en l'échange et la dynamique de groupe.

Certaines histoires personnelles sont horrifiantes. Même si l'on imagine, on ne se doute pas de jusqu'où cette saloperie peut faire aller une personne.

Evidemment, il ne faut pas rechercher dans cette lecture un ou des personnages attachants, les présentations et moments passés avec chacun étant bien trop courts pour ça, et puis là n'est pas le but recherché.

 

Sans apitoiement, ce récit évoque simplement des histoires de vie, du vécu, sans jugement aucun.

Les rouages de l'addiction y sont présentés rapidement, les choses paraissent aller vite, aussi (en quelques pages le manque de Jean a disparu, à priori assez facilement, chacun sait pourtant combien c'est long et surtout douloureux!), mais évidement il aurait fallu un album autrement plus épais pour entrer dans les détails!

 

Le graphisme, sans case, réaliste, transmet bien l'ambiance qui règne dans les échanges entre les acteurs de cette thérapie de groupe.

 

Un huis-clos qui refroidit, mais qui redonne de l'espoir.

Des nouvelles des personnages sont données en fin d'album...

On sait que seulement 15% de ceux qui sortent du Château des ruisseaux s'en sortent définitivement. C'est peu... mais c'est mieux que moins...

 

 

 

 

 

 

Vincent Bernière m'avait déjà interpellée avec le titre Extraball qui traitait aussi de l'addiction.

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote?:

 

 

 

 

Association Loi 1901

Siège Social et Centre de Soins:

Château des Ruisseaux - 2, rue du Géneral Dutour de Noirfosse

02880 BUCY LE LONG

Tél. 03 23 72 22 80 - Fax 03 23 72 22 88

 

 

Site du centre A.P.T.E, ouvert en Avril 1994 au Château des ruisseaux, dans l'Aisne.

 

 

 

 

 


 

 

                                          catégorie bâtiment

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                    

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

Alex-Mot-à-Mots  le 08-10-2014 à 15:09:08  #   (site)

C'est déjà bien qu'une telle structure existe.

LN   le 08-10-2014 à 07:00:26  #

Ton billet donne envie. Je suis passée plusieurs fois à côté à la médiathèque mais la couv ne m'attirait pas du tout. Comme quoi...!

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article