posté le 22-04-2015 à 00:08:25

Yallah Bye - Kyungeun Park-Joseph Safieddine -

 

 

                             - Kyungeun Park-Joseph Safieddine -

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Je l'ai offerte à mon mari quand il est rentré du Liban il y a quelques semaines.


 

- le pitch de moi personnellement:

 

Juillet 2006. Comme tous les étés, Mustapha emmène sa femme et ses enfants en vacances dans son pays d'origine, le Liban. Cette année, un de ses fils, Gabriel, reste en France avec ses amis.

Peu après son arrivée dans le secteur de Tyr, une ville du Sud-Liban, la famille se retrouve confrontée à un violent conflit. Un accrochage a eu lieu à la frontière israëlienne avec le Hezbollah, Israël réplique.

Si sa femme panique et cherche à contacter l'ambassade, Mustapha lui, refuse de quitter son pays...

 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Attention, pépite!!

   

 

La guerre du Liban, on la connaît. De près, de loin, bien, moins bien, mais on la connaît. Le conflit n'est pas récent.

2006, on s'en souvient, de terribles bombardements ont pilonné le sud du pays. Des bombardements particulièrement meurtriers, qu'Israël va perpétrer au nom de la lutte contre le Hezbollah.

C'est dans ce contexte que Mustapha, sa femme, et deux de leurs enfants arrivent pour profiter de l'été, et de leur famille libanaise.

 

Plongée immédiatement dans l'histoire, il m'a été difficile de sortir de cet album pourtant assez dense.

Pourquoi? Et bien parce si l'on croit s'engager dans quelque chose de compliqué (la guerre, ça l'est toujours), de complexe (la guerre, ça l'est toujours), de distant (la guerre, ça semble souvent l'être), il n'en est rien!

Un père, une mère, des enfants... Mais aussi un grand père, oncles, tantes... Une famille entière donc, que l'on suit d'un bout à l'autre de l'histoire.

Une simplicité déconcertante pour expliquer les tenants et les aboutissants du conflit.

L'authenticité du propos.

Un superbe graphisme pour illustrer l'ensemble.

Le coup de coeur s'est joué dès les premières pages.

 

Cette famille française, on peut s'y identifier rapidement. Forcément, ça appuie drôlement la chose. J'ai angoissé pour eux du début à la fin! Je m'y suis attachée, je les ai suivis, j'y ai pensé, je me suis projetée, bref, ils m'ont emmenée avec eux, là bas.

Je me suis aussi identifiée à Gabriel, resté en France pour préparer un casting, devant rejoindre sa famille au Liban quelques jours plus tard.

Je m'y suis identifiée, sans doute encore plus...

 

Une double narration qui permet d'explorer deux visions.

Celle sur le terrain, et celle d'ici, au "calme"... 

Un calme qui n'en est pas un quand nos proches sont là bas, au coeur de la tourmente.

Un calme mis à rude épreuve quand les informations n'en disent que très peu, survolent le sujet pour parler du dernier match de foot ou de la météo, quand le téléphone coupe, ou ne passe pas du tout, et quand il fonctionne, entendre ce qui se passe, derrière l'interlocuteur... Quand on se sait pas où ni comment obtenir plus d'informations... 

La situation de Gabriel est vraiment dure, en permanence dans le questionnement, dans l'angoisse, malgré des soutiens amicaux.

 

Sur le terrain, c'est Mustapha et Anna, son épouse, qui prennent le lecteur et le déchirent. Deux réactions, deux sentiments.

J'avoue m'être fâchée après l'un, comme après l'autre, à égale puissance.

Mustapha paraît égoïste et nonchalant, Anna est à la limite de l'hystérie.

Lui semble fermer les yeux sur la gravité de la situation et le danger qui menace sa famille, tiraillé par l'amour de son pays qu'il ne veut pas laisser.

Elle, pète un câble à chaque page, devient hystérique, amplifie le drame, protège ses enfants avant même qu'ils ne soient menacés.

Mais qui blâmer? Personne...

Qu'aurions nous fait, nous??

 

Coup de coeur pour cette lecture authentique, claire, au coeur d'une tragédie, aux regards croisés.

 

   

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote?:

 

 

                                     aujourd'hui chez Stephie

 


 

 

 

                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                    

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

OliV  le 22-04-2015 à 09:33:45  #   (site)

Je pense aussi que je finirai par craquer ou tout au moins par la lire à l'occasion... Yallah !

Au fil des plumes  le 22-04-2015 à 09:24:25  #   (site)

Oh cela à l'air vraiment génial! Tu m'as vraiment donné envie de le lire!

Noukette  le 22-04-2015 à 08:27:22  #   (site)

Impossible de passer à côté !! Il me la faut !

Stephie  le 22-04-2015 à 05:48:23  #   (site)

J'ai failli l'acheter au Salon du Livre. Je finirai par craquer

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article