posté le 14-05-2015 à 07:52:10

Elle s'appelait Tomoji - Jirô Taniguchi -

 

 

                                           - Jirô Taniguchi -

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Parce que j'aime énormément cet auteur!


 

- le pitch de moi personnellement:

(présentation de l'éditeur)

 

Cher Fumiaki,

si vous acceptez

de me prendre pour femme,

venez me chercher au plus vite.

Je suis prête à partir avec vous

dès que vous viendrez.

Je vous attends.

 

Avec la délicatesse qui le caractérise, Jirô Taniguchi brosse le portrait de Tomoji Uchida, une jeune femme qui vécut au Japon dans les années 1920.

A travers ce personnage carismatique, au parcours jalonné d'événements douloureux, l'auteur redonne vie à cette époque rurale, pauvre et attachée à ses traditions qu'il affectionne tant.

 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

La délicatesse qui le caractérise... C'est exactement ça que je suis chaque fois ravie de retrouver chez Taniguchi.

Le temps qui passe, thème cher à l'auteur, est quelque chose qui me touche moi aussi énormément et que je prends énormément plaisir à retrouver dans chacun de ses ouvrages.

Délicatesse, simplicité, humilité, pudeur, sont ses outils pour l'évoquer, ce temps, cette vie, faite souvent de petits bonheurs et de grands drames.

 

Ici la vie de Tomoji, jalonnée de véritables malheurs, bien lourds à porter pour une si jeune fille, se déroule sous les yeux du lecteur, sans pour autant le plonger dans une immense tristesse. Parce qu'elle est faite de ça, la vie, de départs et de retrouvailles, de naissances et de décès, mais aussi de rencontres et de beaucoup de petits bonheur.

Les malheurs, Tomoji les surmonte avec un calme incroyable. Parce que c'est ainsi, et que la vie continue.

 

Alors rien de trépidant, pas de rebondissement ni de suspens, juste quelque chose de doux, et si paisible!

C'est ce que j'attends chaque fois, c'est ce que je reçois chaque fois, comme un cadeau, une parenthèse, quelque chose de presque magique.

 

L'ouvrage se termine par un entretien passionnant avec l'auteur.

 

 

 

 

 

 

 




- merci qui?? une p'tite anecdote?:

 

Il a manqué un petit quelque chose à Stephie pour être emportée,  Noukette l'a trouvé beau, mais un peu trop lisse, Jacques a passé un moment évident et vrai.

 

 

                                    catégorie pronom personnel

 

 


 

 

 

 

                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

                                    

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

Noukette  le 19-05-2015 à 15:40:53  #   (site)

Beau oui, mais finalement je me suis plus ennuyée qu'autre chose... Pas son meilleur, loin de là...

TwentyThreePeonies  le 14-05-2015 à 08:36:23  #   (site)

Un joli moment plein de douceur chez moi aussi !

http://twentythreepeonies.com/2015/03/11/elle-sappelait-tomoji-jiro-taniguchi/

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article