posté le 03-10-2015 à 07:16:24

Au secours! Je veux être fils unique/ Au secours! Ils me prennent pour un génie. - Alice Brière-Haquet - Eglantine Ceulemans -

 

 

- Alice Brière-Haquet - Eglantine Ceulemans -

 

 

 


pourquoi??

 

Nouvelle série à l'approche pshychologique, chez Flammarion au Père Castor, à lire seul dès 8 ans. J'ai pensé à mon fils, pile dans la tranche visée.

 

 

le pitch de moi personnellement:

(présentation de l'éditeur)

 

Paul en a marre de ses soeurs et rêve d'être fils unique. Gaspard, qui vit seul avec sa mère à l'étage du dessus, lui propose d'échanger pour quelques jours. Marché conclu! Paul goûte aux joies d'être seul et de povoir choisir le programme télé. Mais être fils unique n'a pas que des avantages: il n'y a que lui pour mettre et débarrasser la table, et lorsque la mère de Gaspard lui annonce qu'elle sort avec ses copines, Paul n'en mène pas large, seul dans cet appartement silencieux. Et si, finalement, il n'avait rien à envier à son voisin?

 

 

bien? pas bien? l'avis de Titi (8 ans et 11 mois): 

 

J'ai aimé cette histoire car elle est bien et le texte est bien écrit.

Il y a des illustrations qui m'ont plu et qui aident à comprendre l'histoire.

Je n'ai pas très bien compris la discussion de la fin avec le policier et sa voisine.

Moi, j'ai deux soeurs, une grande et une petite, mais j'aimerais avoir un frère de mon âge.

Pourtant, je n'aimerais pas faire la même expérience que dans l'histoire car je n'aimerais pas êre fils unique.

Avec les soeurs, on est pas seul, on est comme une équipe qui se soutient, et qui s'aime quand même!

 

 

                                  catégorie pronom personnel

 

 

 

 

 

 

 

 

le pitch de moi personnellement:

(présentation de l'éditeur)

 

Pour tout son entourage, Léa est un génie! Mais la fillette est inquiète: elle doit rendre sa rédaction dans deux jours et elle n'a pas écrit une seule ligne... Personne ne comprendra si elle a une mauvaise note, ça ne lui ressemble pas.

 

bien? pas bien? l'avis de Titi (8 ans et 11 mois):

 

Cette histoire parle de Léa qui doit écrire une rédaction. Elle doit y écrire ce qu'elle veut faire plus tard, quand elle sera grande.

Mais Léa n'a pas d'idée.

Léa travaille plus que sa soeur jumelle Julie qui est dyslexique et qui fait plein de fautes. Alors Léa corrige ses fautes avec son crayon qui sent la cerise.

Léa pense qu'elle est "forte en tout mais bonne à rien". Elle en a vraiment assez que tout le monde décide à sa place. Elle a peur de décevoir mais elle, elle ne sait pas ce qu'elle veut faire plus tard mais elle sait qu'elle ne veut pas qu'on décide à sa place.

Moi plus tard, je veux être bricoleur et c'est moi qui l'a décidé.

 

 

 

Le p'tit mot de la maman: Forcément, ce qui plaît à mon fils me plaît. Ici, je ne suis pas bien sûre que la dimension psychologique soit bien passée même s'il en a saisi quelques clés et que le message est diffusé. Le plaisir de la lecture était au RDV, et c'est bien là l'essentiel, en tout cas dans un premier temps.

De mon côté, j'ai trouvé ces petits albums extrêmement bien faits! 

Dans la même veine, je connais bien, dans un autre format, la série Max et Lili de Dominique de Saint Mars et Serge Bloch, j'attends avec impatience de voir les autres titres et thématiques qui seront proposés dans cette nouvelle collection!

 

 

                                 catégorie pronom personnel

 

 

                                                  (1 et 2)

 

 

merci qui?? une p'tite anecdote??


Ils lisent comme des grands chez Stephie!

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- lasardine -
 


Commentaires

 

Ln   le 04-10-2015 à 12:24:11  #

Bravo Titi pour ton billet! Bisous.

fabi (lrdpi)  le 03-10-2015 à 19:25:58  #   (site)

bravo titi pour ton billet!! Heysmiley_id239892smiley_id147757smiley_id147755smiley_id147763

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article