posté le 30-12-2015 à 08:50:11

Facteur pour femmes - Quella-Guyot - Morice -

 

 

                                      - Quella-Guyot - Morice - 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Je l'ai tout de suite réservée à la biblio après lecture du billet de Sabine en BD de la semaine il y a peu.

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

Une petite île bretonne, été 1914. Sur le fronton de la mairie, l'ordre de mobilisation générale est placardé.

Tous les hommes valides quittent l'île pour aller au front.

Maël, dispensé par son pied-bot reste et hérite du rôle de facteur. Un rôle d'autant plus important en ce temps de guerre. Les nouvelles qui arrivent sont essentiellement celles que les femmes attendent de leurs époux ou promis.

Maël est attendu. Pour les lettres, puis, très vite, pour bien plus.

Seul jeune homme de l'île, il va distribuer aux femmes bien plus que leur courrier...

 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

 

 

 

 

 

Une petite île bretonne, pendant la guerre, et un Maël, forcément, ça me parle, à moi la bretonne qui porte ce prénom.

Je n'ai pas été déçue, et même très agréablement surprise car servie bien plus que je ne l'attendais!

 

 

 

 

 

Le personnage de Maël, naïf, benet, raillé de tous et ignoré par les femmes va trouver son compte de sa nouvelle situation.

Les hommes partis, il est le seul sur l'île, malgré son pied-bot, à être assez vaillant pour non seulement distribuer le courrier, mais bien plus aux femmes restées seules.

Des femmes d'abord éplorées puis fortes dans le rôle qui est le leur pour participer à l'effort de guerre, mais femmes, tout simplement, avec leurs manques et leurs attentes. Des femmes faites de chaire et d'os, que Maël va prendre plaisir à combler.

Mais les choses ne vont pas s'arrêter là. Maël le niais va devenir Maël le menteur, le manipulateur, le calculateur... Jusqu'à ce que...

 

 

 

 

 

 

 

L'angle de cette histoire, une vue de l'arrière, est vraiment bon!

Malin, touchant, dur et un peu noir aussi, mais tellement proche de la réalité.

Le graphisme doux et sensuel met en valeur ces femmes esseulées, leur corps en demande, gironds et beaux.

Les femmes, vraies héroïnes de ce conflit, qui auront à l'affronter encore des années plus tard, sur plusieurs générations parfois.

 

Un scénario vraiment bien ficelé, une histoire belle et dramatique, au goût de sel et d'air marin, un vrai bon moment de lecture qui m'a rappelé ma Bretagne natale, ces magnifiques paysages et son histoire lourde qui rend les gens forts.

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote?:

 

D'autres beaux avis, ceux de Jérôme, Krol, A propos de livres, Le petit carré jaune, Canel et son homme, entre autres...

 

                                                    (32)

 

                    

 

 

 

                                            

 

 

 

 

 

 

                                    

 

 

 

 

 

 - lasardine -
 


Commentaires

 

Noukette  le 30-12-2015 à 23:35:24  #   (site)

Ouiiiiiiiiiiii !!!!! Hâte de le lire !!

jerome60  le 30-12-2015 à 22:20:25  #   (site)

Un album que j'ai adoré !

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article