posté le 26-10-2017 à 12:16:33

La vérité sur l'affaire Harry Québert - Joël Dicker -

 

                                          - Joël Dicker -

 

 

 

pourquoi??:

 

Parce qu'il était temps!


 

le pitch de moi personnellement:

 

A New-York, au printemps 2008, alors qu'il vient de connaître un immense succès avec son premier roman, Marcus Goldman peine à retrouver l'inspiration pour écrire le second, qu'il doit remettre dans quelques mois à son éditeur. Impossible d'écrire une ligne, et ce dernier lui met la pression. Alors qu'il est au plus mal, il apprend qu'Harry Québert, son ancien professeur, devenu ami, se retrouve au coeur d'une affaire de meurtre, accusé d'avoir assassiné, il y a trentre ans, la jeune Nola Kellergan âgée de 15 ans au moment des faits.

Pour Marcus, c'est tout simplement incroyable. Harry ne peut pas être le coupable. Il décide donc de se rendre sur place pour découvrir la vérité...

 

 

bien? pas bien? l'avis de moi en personne

 

L'avantage de lire sur liseuse, c'est qu'on ne voit pas l'ampleur de la tâche avant. Tant mieux car il semblerait que l'objet soit conséquent, et moi les pavés, comment dire... Ce titre serait surement encore dans ma PAL à l'heure qu'il est! Et ç'eut été bien dommage car je l'ai finalement lu très rapidement, complètement happée par cette enquête!

Il faut dire que l'auteur n'y va pas avec le dos de la cuillère côté suspens, secrets et rebondissements (un peu trop sur la fin, pourtant), faisant de son roman un véritable page-turner.

Je me suis complètement prise au jeu de cette enquête qui s'étale sur une période de 30 ans.

 

L'histoire de départ, cette gamine de 15 ans qui s'entiche d'un trentenaire, qui le lui rend bien m'a d'abord beaucoup gênée. Mais je me suis très rapidement attachée au personnage de Marcus, à sa relation avec Harry, et à tous les personnages de la petite ville d'Aurora.

L'ambiance et le décor sont rapidement plantés mais suffisent largement à mettre le lecteur en condition. En condition de quoi au fait? Car le pauvre lecteur, il tourne, vire, doute, comprend, et puis non, et puis si, les questions fusent, la confusion est entretenue et au final on en peut plus de se demander qui est qui et qui fait quoi! Non pas parce qu'on ne comprend rien, mais parce que Dicker prend un malin plaisir à nous mener par le bout du nez! Et qu'est ce que c'est agréable!!

 

L'écriture est fluide et la narration particulière évite l'ennui. Ponctuée de leçons qu'Harry délivre à son élève, elle entraîne le lecteur dans une sorte de récit gigogne, révélant une nouvelle facette de l'enquête, un nouveau point de vu général ou personnel au fur et à mesure que les pages se tournent, alternant des sauts dans le temps.

Chaque personnage, même le plus secondaire, a son rôle, et même parfois plus il est secondaire, plus son rôle est important. 

 

Au delà du polar, c'est un récit sur l'Amérique des trente dernières années, une belle relation entre un maître et son élève, puis entre deux écrivains talentueux, dans une enquête très complexe où seront abordés pêle mêle les thèmes de l'édition, de la mère castratrice, de la pédophilie, la religion, la violence, de l'imposture et du mensonge... et j'en passe!

 

Je suis heureuse d'avoir attendu si longtemps après la sortie de l'ouvrage pour le découvrir, cela m'a permis d'apprécier réellement ma lecture, détachée du bruit qu'il avait fait à l'époque et des avis parfois très divisés.

Je pense que j'aurais moins aimé, sur le coup...

J'ai pris un réel plaisir à lire ce livre, le posant difficilement (je comprends les lycéens pour l'attribution de leur Goncourt!) et le reprenant avec frénésie! C'est un signe qui ne trompe pas, malgré mon bémol sur la fin selon moi un peu précipitée j'ai adoré cette affaire Harry Québert!

 

 

merci qui?? une p'tite anecdote?:

 

(Lu sur Kobo H2O V2)

 

 

 

 

                                      catégorie prénom

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- lasardine -
 


Commentaires

 

Blandine Vivrelivre  le 27-10-2017 à 21:54:26  #   (site)

J'ai dévoré ce pavé (car oui, c'en est un ;-) ), lu aussi après la frénésie.
Et même si certains passages m'ont semblé longuets, voire inutiles, j'en garde un très bon souvenir!

PS: il semblerait que je puisse te laisser un petit mot sur ton blog, youpi!

Amandine Au Fil des Plumes  le 27-10-2017 à 12:03:45  #   (site)

Ce que tu en dis donne réellement envie.

Eric the Tiger  le 27-10-2017 à 04:05:21  #   (site)

Pourquoi pas ? Au plaisir de te relire...

krol-franca  le 26-10-2017 à 16:53:01  #   (site)

Un livre que je n'ai guère apprécié, dont on tourne les pages avec frénésie, certes, mais pour quoi au bout du compte ? Pas grand-chose. Trop de rebondissements, et une dernière révélation tirée par les cheveux. J'étais contente de le reposer et je ne suis pas prête à lire un nouveau roman de cet auteur.

DF  le 26-10-2017 à 12:01:30  #   (site)

Il est toujours sur ma pile à lire: j'ai attendu aussi que la "Dickermania" se tasse avant de m'y mettre sereinement. Il serait temps... ;-)

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article