posté le 22-01-2018 à 06:57:53

Le syndrome de la vitre étoilée - Sophie Adriansen -

 

 


                                     - Sophie Adriansen -

 

 

 

 

 

 

pourquoi??:

 

J'ai découvert Sophie Adriansen il y a deux ans avec Max et les poissons.

Je m'étais promis de la lire encore, c'est fait! J'ai choisi ce titre sans rien en savoir... 

 


le pitch de moi personnellement:

(présentation de l'éditeur)

 

 

"- Alors, cette soirée?
Je n’ose pas regarder Guillaume.
- Maeva est enceinte.
Mon ventre à moi n’est gonflé que de bière. Fausse, de surcroît."

 

Un garçon, une fille, dix ans de vie commune. De cette équation parfaite naît le désir d’enfant. Puis les difficultés arrivent. Le désir se transforme. Le garçon et la fille aussi. Un couple sur cinq connaît des difficultés pour avoir un enfant.

Derrière cette proportion, combien d’autres statistiques ? De formules intrusives ? De conseils « bienveillants » ? De boîtes de tampons ? De pieds dans les étriers ? D’amis auxquels on ment ? De bouteilles éclusées ? Combien de pensées magiques pour conjurer le sort et cette foutue proportion ?

 


bien? pas bien? l'avis de moi en personne

 

Il est de ces bouquins qui vous attendent, au bon moment, dans le bon alignement. Celui ci en fait partie pour moi, il m'a cueillie quand je ne m'y attendais pas, mais quand il fallait. A un autre moment, je ne l'aurais pas lu et compris de la même façon, mais ça aurait bien aussi! Car j'y aurais trouvé autre chose, que j'aurais aussi aimé! Et c'est d'ailleurs ce qui fait tout ce livre! Il explore tant de choses que chacun pourra y trouver de quoi se nourrir et avancer.

 

Un roman? Je dirais plutôt un journal, même s'il n'y a pas de chronologie respectée.

Un garçon, une fille, un couple, et un désir d'enfant.

Le désir vient, l'enfant non.

Un couple sur 5 connaît des difficultés à procréer. 

Un chiffre, un pourcentage, une proportion... mais qu'est ce qui se cache d'autre derrière ça?

 

Ce texte parle de la difficulté à concevoir un enfant, mais pas seulement.

Il parle de la PMA, de ce parcours du combattant, pour la femme souvent, des difficultés que cela peut engendrer dans le couple. Il parle du corps médical, de sa manière de "prendre en charge". Il parle du traumatisme.

Et il parle aussi et surtout de quelque chose de très personnel et très intime, la recherche de soi même.

Il parle de la féminité, de la femme.

Avec énormément de justesse, d'émotion, de lucidité, de vérité.

 

C'est un immense coup de coeur pour moi!

J'ai aimé assister au cheminement de Stéphanie, la voir se poser des questions, s'ouvrir, se faire confiance, avancer, toujours...

Au fil des pages, on passe de maintenant à avant, à une anecdote, un souvenir, un dialogue, une chanson, un film... C'est riche!

Et des listes, c'est drôle!

C'est beau, émouvant, exemplaire!

Et c'est un vrai cadeau! Une femme qui s'interroge sur son désir d'enfant s'interroge forcément sur elle même. Stéphanie est belle dans ses interrogations, courageuse, têtue, vaillante, fragile aussi, mais décidée. Tellement belle!

 

Ce livre est je crois un OVNI. Difficile de le mettre dans une seule case...

Ha si! La case "A LIRE"!

 

Et ce titre... 

 

 

merci qui?? une p'tite anecdote?:

 

 

                                         catégorie Objet

 

 


 


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

- lasardine -
 


Commentaires

 

la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 28-01-2018 à 22:00:29  #   (site)

merci Karine, je vais zieuter ce titre Clin doeil
pour celui ci, tu verras que le thème est "multiple" et peut vraiment t'étonner Clin doeil

Karine:)  le 28-01-2018 à 20:02:54  #   (site)

Il me tente bien celui-là. En fait, je veux surtout découvrir la plume de Sophie Adriansen, même si le thème ne me fait pas tripper plus que ça. Par contre, j'ai lu Stay with me, qui en traite aussi... et j'ai adoré. Du coup, encore plus tentée.

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article