posté le 23-02-2018 à 08:36:06

Les derniers jours de Rabbit Hayes - Anna McPartlin -

 

                                      - Anna McPartlin -

 

 

 

 

 

- pourquoi?:

 

J'ai offert ce livre a LN sans trop rien en savoir, si ce n'est que je le voyais partout sur les blogs à l'époque.

Elle a aimé, elle me l'a prêté.

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

Mia, surnommée Rabbit, est dans les derniers jours de sa vie. Atteinte d'un cancer, elle est placée dans un centre de soins palliatifs.

C'est le moment des adieux, et Rabbit sait qu'elle va devoir laisser Juliet, sa fille de 12 ans.

Sa famille et ses amis vont l'entourer dans ses derniers jours, avec force, et la question du futur de Juliet va notamment se poser...


 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Neuf jours... c'est le temps qui reste à vivre à Mia Hayes, alias Rabbit. Après des mois de combat, l'heure a sonné. Rabbit s'est battue, avec toute la force et le courage qui la caractérisent, et son caractère irlandais bien trempé.

Ses amis et sa famille se relaient à son chevet et les souvenirs et anecdotes fusent, ponctués de longs silences, mais aussi de grands éclats de rire.

La vie de Rabbit va défiler, de l'enfance, à l'adolescence, son premier et unique grand amour, sa fille, son cancer, ses parents, sa famille... Ils vont tous offrir à Rabbit un dernier grand voyage, pour l'accompagner au mieux vers la suite, sa suite, et la leur, qu'ils vivront sans elle...

 

Ce roman est très beau, justement dosé entre l'émotion et l'humour, la tristesse et l'espoir, la mort et la vie...

Jamais larmoyant, le texte est vif et enlevé, comme les personnages qui entourent Rabbit. Courageux, forts, et à la fois pleins de failles et de faiblesses, ils sont attachants et admirables. Un amour puissant ressort de ce clan qu'ils forment autour de Rabbit, et il est difficile de les quitter en cours de lecture.

Passant du rire aux larmes, ils luttent aussi, en refaisant le film de leur vie commune et de leurs souvenirs.

 

En fil rouge, le sujet de la religion est exploré à travers les convictions de chacun, bien ancrées, Rabbit étant athée dans une famille de fervents catholiques.

 

L'histoire de Rabbit Hayes fait sourire et pleurer, et elle est surtout une très belle ode à la vie!

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote?:


catégorie Animal


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                               

 

 - lasardine -
 


Commentaires

 

la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 25-02-2018 à 20:14:08  #   (site)

Cristie, non, du tout, au contraire! C'est triste, mais positif! Enfin j'ai trouvé Sourire

cristie  le 25-02-2018 à 19:52:40  #   (site)

Pas trop larmoyant rassure moi ?

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article