posté le 20-06-2018 à 10:23:55

Dix-sept ans - Ava Dellaira -

  

                                         - Ava Dellaira -

 

 

 

 

 

pourquoi??

 

Je me souvenais avoir passé un bon moment avec Love letters to the dead, même si j'en étais ressortie un peu mitigée...

 

 

le pitch de moi personnellement:

 

Années 90, Marylin ne supporte plus que sa mère lui impose ses choix, voulant en faire un mannequin ou une actrice célèbre alors qu'à 17 ans, elle ne rêve que de liberté. Sans argent, sa mère et elle s'installent chez son oncle, alcoolique et joueur de casino. Là-bas, elle va rencontrer James, dans les bras duquel elle va retrouver espoir...

 

De nos jours, Angie, 17 ans, est la fille de Marylin. Comme sa mère à la recherche de liberté, c'est de vérité dont la jeune fille a besoin. Elle ne connaît pas son père et le mystère qui entoure sa mort l'empêche d'avancer.

Elle décide de fuir, direction Los Angeles, avec Sam, son ex petit ami...

 

 

bien? pas bien? l'avis de moi en personne

 

Deux héroïnes, deux destins, un seul roman.

L'une après l'autre puis en alternance, nous découvrons Marylin et Angie, leurs rêves, leurs questions, leur quête d'elles mêmes, à 17 ans d'écart.

La mère et la fille, si différentes, mais si semblables.

Si fusionnelles aussi! J'avoue que leur relation m'a énormément touchée.

 

A travers une construction originale, mettant en parallèle les deux générations et jouant avec les époques, Ava Dellaira donne un récit miroir émouvant, même si imparfait.

L'histoire met du temps à démarrer, j'ai bien cru m'ennuyer jusqu'au bout...

Heureusement, l'auteur sait rendre ses personnages attachants à coup d'anecdotes récurentes et de passages assez forts.

Marylin et ses photos mentales, faute de posséder vraiment un appareil, j'ai adoré!

Angie et ses réflexions rassurantes pour avancer: "il y a plus de sept milliards d'individus sur Terre, et cent sept milliards de disparus"... 

James et sa famille, des gens si bien, si bons, si charmants!

 

L'ensemble, sur la relation mère/fille, l'amour, la famille, la perte d'un être cher, le deuil, la reconstruction, est une quête de soi, à une période charnière et importante de la vie, celle des dix-sept ans, celle où l'on se construit, se cherche, parfois se trouve, souvent se perd, un peu...

Les sujets sont variés, traités assez finement, et plusieurs scènes sont intenses émotionnellement.

 

Une jolie plume, beaucoup de poésie et de belles images, deux femmes attachantes et émouvantes avec des histoires fortes, cela a suffi à me charmer le temps de la lecture.

Je n'en garderai pas un grand souvenir, je le sais, mais j'ai déjà noté quelques prénoms, prévoyant de l'offrir, et je vais commencer par le prêter à ma grande de 16 ans, curieuse de connaître son avis (mais en ce moment elle lit Madame Bovary alors je vais attendre un peu, le choc risque d'être trop grand! Haha!!


 

merci qui?? une p'tite anecdote??

 

                                catégorie Passage du temps

 

 

 

 


 

 

                            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- lasardine -
 


Commentaires

 

Fanny39  le 20-06-2018 à 11:53:41  #   (site)

Bonjour, Ce livre à l'air très bien, bon mercredi et excellent milieu de semaine à l'approche de l'été 2018

MyaRosa  le 20-06-2018 à 08:36:38  #   (site)

Hello !

J'ai adoré le roman précédent de l'auteur. L'histoire de celui-ci ne me tente pas tellement en dehors de cette relation mère-fille qui m'intéresse, mais j'ai tout de même bien envie de tenter.

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article