posté le 12-01-2012 à 06:46:42

Sans la télé - Guillaume Guéraud -


 


 

- Guillaume Guéraud -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Ce titre m'a été offert par ma grande copine Canel (merciiiii!!!), pour une occasion très particulière... Il était au beau milieu d'un énooooorme et adorable colis!

 

 


- le pitch de moi personnellement:

 

Enfant des années 70/80, alors que tous ses copains, à la récré, ne parlent que de Starsky et Hutch, Goldorak et autre Tom Sawyer, le jeune Guillaume, lui, n'a pas la télé!
Sa mère s'y oppose farouchement et en cinéphile aguérrie, emmène son fils écumer les salles obscure avec elle!
Guillaume découvre donc plusieurs films, pas forcément adressés aux enfants, qu'il décrypte d'abord de manière enfantine et qu'il fini par aimer pour devenir, lui aussi, un connaisseur!
 
 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne

 

Dans ce récit autobiographique, l'enfant, d'abord frustré par cette privation de la télé, se sentant toujours à côté de la plaque face à ses camarades qui n'ont à la bouche que cette petite maison dans il ne sait qu'elle prairie, énervé par ce cadeau que lui fait sa mère, "Tom Sawyer" de Marc Twain, le livre qui a inspiré le dessin animé, va, petit à petit prendre goût à ses RDV avec le grand écran!!

 

Sa mère lui fait en réalité un magnifique cadeau, lui offrant la possibilité de voir les choses sous un autre angle, lui faisant découvrir de grands classiques, lui permettant d'en mettre lui aussi plein la vue à ses camarades d'école!!

D'abord de manière éronée, parce qu'il ne comprend pas tout et voit les choses avec ses yeux d'enfants... Ainsi, La dame aux camélias va devenir "La dame aux crachats"... Puis de plus en plus sûr de lui, l'enfant grandit et voit les choses avec un oeil plus expert et apprend beaucoup en visionnant les plus grands classiques du cinéma!

Il va petit à petit tenter de faire comprendre à ses amis que le cinéma, c'est vraiment autre chose!

"Vous avez même pas vu Il était une fois dans l'Ouest! Je leur balance. Ce que vous avez vu, ça s'appelle Il était une fois dans mon salon et sur votre télé, l'homme à l'harmonica n'était pas plus grand que vos petites bites!" (P71)

 

Au fil du temps, le jeune garçon, grace au cinéma, va développer un sens critique pointu, connaître de grandes émotions, développer son imagination, et voir la vie et ses acteurs autrement!

 

Un livre frais, nostalgique, bien construit, et vraiment délicieux!

Véritable hymne au cinéma, il plaira à tous les amoureux du septième art et donnera envie aux moins connaisseurs de découvrir ou redécouvrir de grands classiques et de partager ce plaisir avec leurs enfants!

 

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote??

 

Une très belle découverte qui n'a pas séduit que moi, les billets de Canel, Fantasia, et Clarabel, entre autres, en sont la preuve!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- lasardine -
 


Commentaires

 

Lilibook  le 18-01-2012 à 20:05:00  #   (site)

Je l'avais vu une fois oui, et puis je ne l'avais pas noté de suite et puis oublié... A renoter !

soukee  le 14-01-2012 à 13:10:01  #   (site)

J'aime bien cet auteur. Je l'ai découvert avec une lecture choc : Je mourrai pas gibier. Mais je n'ai pas lu celui-ci... A regarder de près donc ! Clin doeil

*Valérie*  le 13-01-2012 à 11:13:25  #   (site)

Je crois que je me doute de l'occasion en question.

Géraldine les coups de coeur  le 12-01-2012 à 20:07:37  #   (site)

Un hymne au ciné ?! C'est fait pour moi ! Même si je ne regrette pas non plus d'avoir eu la télé étant jeune, d'avoir grandi avec Goldorak et Candy qui font partie de la mémoire collective de toute un génération !

saxaoul  le 12-01-2012 à 19:59:56  #   (site)

Je l'ai repéré depuis un moment celui là. Il fera peut être partie de la prochaine commande du cdi...

canel  le 12-01-2012 à 18:12:40  #   (site)

"L'occasion" était/est (très) belle !! Sourire
Ce que j'ai aimé ds ce livre (en + de l'humour et de l'apologie du ciné), c'est que ça n'est pas moralisateur, pas anti-TV, je trouve.
Enfin si j'étais fana de télé, je trouverais peut-être que si ?
J'avais retenu aussi cet EXCELLENT extrait, parmi tant d'autres moments (sou)riants Rire1 ! (mis sur Babelio)
Dans le même style, Hervé Giraud et ses petits recueils de nouvelles chez Thierry Magnier (cf. mon blog, hé hé, flemme de recopier les loooongs titres)...

Jules se livre  le 12-01-2012 à 16:16:04  #

Dans le même genre, il faut lire "L'école des films" de David Gilmour. Lorsque son fils ne veut plus aller à l'école, le père lui impose trois films par semaine à la maison. Je ne l'ai pas lu, mais j'en entends du bien...

Alex-Mot-à-Mots  le 12-01-2012 à 15:01:34  #   (site)

A lire un soir de pane d'électricité, pour se consoler.

MyaRosa  le 12-01-2012 à 12:37:10  #   (site)

Oooooooh ! Je l'avais noté et puis oublié mais là je vais le renoter en bien gros. Tu me donnes bien envie !

laeti (histoires-de-livres)  le 12-01-2012 à 11:07:08  #   (site)

Tu me donnes envie de le lire. C'est vrai que la télévision est chronophage et n'apporte rien à part les films ou les documentaires, mais tout le reste on peut s'en passer....

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article