posté le 16-03-2013 à 01:42:57

Nos étoiles contraires - John Green -

 

 

                                           - John Green -

 

 

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Parce que c'est THE livre du moment, que cette couverture bleue me sautait aux yeux de partout, avec tout plein de coups de coeur. Et comme j'avais plutôt bien aimé Qui es-tu, Alaska, j'avais, moi aussi, bien envie de tenter le coup de coeur!

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

Hazel a 16 ans. Elle est atteinte d'un cancer. Elle se sait condamnée, car si les traitements ont stoppé l'évolution de la maladie, ils ne la guériront pas.

Elle participe bon gré, mal gré, a un groupe de soutien où elle va rencontrer Augustus, un jeune garçon en rémission.

Les deux jeunes gens vont se découvrir un goût commun pour la littérature et un sens de l'humour acerbe qu'ils partagent.

L'attirance entre ces deux là est immédiate!! Et si Hazel est au début réticente, se considérant comme une grenade pour son entourage et refusant de faire souffrir plus de gens, elle va malgré tout se laisser aller au charme de Gus et ils vont tous les deux monter un projet fou!

 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Bon... Comment commencer ce billet? Difficile de parler d'un livre dont tout le monde a déjà parlé, et d'autant plus difficile quand on sait qu'on va émettre quelques réserves... Car disons-le tout de suite, non, je ne partage pas ce coup de coeur magistral qui a embarqué les 3/4 de la blogosphère... J'aurais bien voulu mais...

 

Il m'a fallu tourner beaucoup de pages avant de me sentir un peu embarquée dans l'histoire d'Hazel et Augustus... J'ai trouvé que l'émotion a mis du temps à venir (car elle est quand même venue, ouf!), ce qui n'a pas été sans me rappelé le précédent roman de l'auteur qui, s'il m'avait plu, m'avait laissée une tiède impression de début difficile...

 

Mais une fois embarquée, la magie a quand même opéré!!

Comment est-il possible de parler de magie à propos d'un livre au sujet aussi dur? C'est là tout le talent de l'auteur!! Il parvient à faire de son histoire une merveilleuse histoire d'amour malgré la situation...

Et en parlant de situation, il la met très en place!! Rien n'est édulcoré et il appelle un chat un chat! La maladie et les horribles choses qui vont avec, il les décrit sans détour! Le souffle m'a souvent manqué en suivant Hazel dans ses déplacements... J'ai eu aussi envie de tout péter, comme le jeune Isaac quand il apprend qu'il va devenir aveugle, mais surtout quand sa copine le quitte, pour cette raison... C'est tellement injuste!

Mais ce n'est pas larmoyant! Non! Car l'auteur parvient à nous faire voir ses personnages autrement que comme des malades, des condamnés... Hazel le dit, elle est condamnée! Mais finalement, comme tout le monde, non? A partir de là, cette jeune fille n'est plus une cancéreuse qui trimballe son indispensable bombonne d'oxygène, mais bel et bien une adolescente qui avance, qui apprend la vie, qui vit!

Loin des préoccupations puériles, des jérémiades et autres caprices qui caractérisent bien souvent cette période de la vie qu'est l'adolescence, Hazel ne voit que les choses importantes, prend ce qui est bon, et laisse le reste. Elle est forte, puissante, et respectable!

 

Autre bon point de ce livre, l'humour dont il regorge! Dire que je me suis marrée du début à la fin du bouquin serait un peu exagéré mais on en est pas loin!

Hazel et Augustus sont deux ados extras, capables de voir les choses comme elles sont, de vivre avec, ou sans, et de s'en contenter même, pour la plupart!

Mais comme tous les ados, ils ont leurs rêves!! Et ils se donnent les moyens pour aller au bout, passant par les fenêtres quand les portes se ferment!

La répartie, l'humour et la lucidité sont leurs armes les plus redoutables et ils les utilisent merveilleusement bien, faisant de leur histoire quelque chose de terrible mais de presque normal... Ce sentiment m'a prise vers le milieu de l'histoire pour ne plus me quitter... Tout est normal!! Très beau, émouvant, mais normal... Beau tour de force de Monsieur Green!!

 

Comme bien souvent, ce sont les personnages "secondaires" (je le mets entre guillemets car c'est quoi secondaire? Le personnage principal est celui que le lecteur se choisit, non, finalement?) qui m'ont le plus touchée!

La maman d'Hazel, admirable de force et de courage pour affronter la tempête qui fait vaciller sa famille depuis presque toujours! La relation qu'elle a avec sa fille est belle et admirable! Cette femme parvient à allier son côté mère poule inquiète (majoré par l'état de sa fille) avec toute la compréhension dont elle peut faire preuve, du respect, beaucoup de respect, tout en gardant une normalité essentielle. Elle est touchante, cette femme, surtout quand elle craque, à sa manière, tentant de préserver tout le monde, et tentant de se préserver elle aussi! C'est une mère exemplaire! Elle réussit à "couver" sa petite en la laissant voler de ses propres ailes!!

Isaac ensuite, le pote de Gus, qui vit un vrai calvaire!! Son cancer lui a fait perdre les deux yeux, mais pour lui le drame est celui de son couple qui a explosé à cause de ça!! Ce garçon est doté d'un humour sans bornes, il m'a beaucoup fait rire, et si j'ai eu un coup de coeur, c'est bien pour lui!!

Van Houten, enfin, cet écrivain exécrable qu'on déteste mais qu'on aime, sans bien savoir pourquoi... A qui on en veut, beaucoup, mais à qui on pardonne, là non plus sans bien savoir pourquoi... Jusqu'à ce que l'on comprenne ce que l'on avait surement compris depuis le début, finalement...

 

Ce livre est triste, ce livre est émouvant, fort, , vrai, plein d'espoir et d'authenticité! Le "drôle, poignant, lumineux" de la couverture n'est pas une arnaque!!

Cette histoire, c'est la vie, tout simplement! C'est la force de ne jamais lâcher parce que tant qu'on est pas mort, on est vivant!

 

Mais alors qu'est ce qui a coincé pour moi?? (car après toutes ces éloges, il y a eu quelques déceptions, quand même)

Quelques années de trop, je crois...

J'aurais aimé lire ce livre à 16 ans, il aurait surement résonné autrement en moi...

J'aurais aimé pleurer... (suis-je un coeur de pierre?)

J'aurais aimé un peu plus de profondeur dans l'exploration des sentiments des personnages, notamment les parents d'Hazel, il m'a semblé que ce qu'ils vivaient était trop survolé...

J'aurais aimé que le personnage d'Isaac soit traité autrement!

J'aurais aimé plus de pep's dans la relation d'Hazel et Augustus... Je ne les ai pas trouvés assez fougueux pour des adolescents, tout cancéreux qu'ils soient...

J'aurais aimé plus! Vraiment!! Plus de profondeur, moins de survols...

C'est un vrai page-turner, on est d'accord (et c'est aussi ça qui m'a gênée, ça se lit vite, trop vite, on a pas le temps de se poser, d'y penser, de réfléchir à tout ça)!

C'est beau et bien écrit, on est d'accord!

Mais pour moi ça reste "juste" un bon (bon OK, un très bon!) roman jeunesse, et c'est déjà très bien, non?

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote??

 

 

 

 

 

                                                    (13)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

Frankie  le 30-08-2013 à 17:03:12  #   (site)

Je me retrouve tout à fait dans ton avis sauf j'ai quand même versé ma larme à la fin et que je n'ai vraiment pas réussi à aimer Van Houten ! Sourire

Mabiblio1988  le 27-04-2013 à 14:31:52  #   (site)

Je trouve ça rassurant de lire enfin une chronique qui ne soit pas un coup de coeur... Ca va peut-être me donner envie de l'acheter d'ici quelques temps.

édité le 27-04-2013 à 16:32:02

MamzelleMelo  le 22-03-2013 à 09:51:57  #   (site)

En effet on se rejoint sur pas mal de trucs et çaa me fait plaisir !!! ;-p

Vero1001  le 20-03-2013 à 08:09:46  #

Beaucoup de billets sur ce roman en ce moment... le thème ne me tente pas particulièrement mais si je le vois à la bibliothèque, je me laisserai sans doute tenter !

Alex-Mot-à-Mots  le 17-03-2013 à 15:12:12  #   (site)

Mais non, tu n'as pas un coeur de pierre...

la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 17-03-2013 à 10:55:02  #   (site)

@ Clara : tu fais bien de zapper les billets en attendant!

@ Mokamilla : et je comprends 

@ Valérie : dans quelques temps, peut être…

@ Bouma : ha oui, je suis très loin d’avoir détesté ! j’ai même beaucoup aimé !!

@ Stephie : j’assume !!

@ Jerome : merci 

@ Noukette : gnagnagnaaaaa Langue

Noukette  le 16-03-2013 à 23:56:42  #   (site)

Tu chipotes là hein... vilaine va ! ;-)

jerome60  le 16-03-2013 à 16:13:44  #   (site)

C'est bien d'avoir un avis un peu différent. Et puis tu sais parfaitement argumenter tes réticences, c'est le principal.

Stephie  le 16-03-2013 à 11:36:47  #   (site)

Coeur de pierre, va, mdr !!

neverland  le 16-03-2013 à 08:58:30  #   (site)

Bonjour, félicitation pour la photo du jour, je découvre votre blog Bon week-end Sylvie

bouma  le 16-03-2013 à 08:37:07  #   (site)

je dois toujours avoir 16 ans dans ma tête ;-) car j'ai été toute chamboulée et complètement retournée à la lecture de ce roman... ta lecture t'a plu et c'est le principal, le reste ça dépend des personnes...

*Valérie*  le 16-03-2013 à 08:26:14  #   (site)

J'adore tes "j'aurais aimé". Et il y en a trop pour que je me décide à lire ce livre tout de suite.

Mokamilla  le 16-03-2013 à 07:27:08  #   (site)

Moi je fais partie des totalement conquises !

clara brest  le 16-03-2013 à 07:00:22  #   (site)

Je veux le lire , j'ai zappé tous les billets comme ça quand il sera à la biblio, le plaisir sera double !

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article