posté le 16-05-2013 à 00:38:06

La fille seule dans le vestiaire des garçons - Hubert Ben Kemoun -

 

 

                                      - Hubert Ben Kemoun -

 

 

 

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Parce que j'aime cette collection "Emotions" de chez Flammarion, qui m'avait déjà séduite avec Chaque soir à 11 heures de Malika Fredjoukh et Je renaîtrai de vos cendres, d'Elisabeth Brami.

Ici, c'est la rage qui est le thème du roman.

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

Marion est une jeune collégienne qui vit avec une maman solo, et un petit frère étonnant. Leur papa les a lâchement abandonnés quelques mois auparavant pour partir vivre en Argentine, avec une autre...

Pendant que sa mère ne lache plus son ordi connecté aux sites de rencontres et que son petit frère Barnabé développe une incroyable sensibilité, Marion, étiquettée "intello" au collège, se sent très seule, n'a que très peu d'amis et aucun amoureux en vue... Elle se réfugie dans sa passion, la musique, jusqu'au jour où elle va pourtant connaître son premier baiser... Mais cette relation naissante va très vite tourner au cauchemar...

Marion va être rongée par la honte, honte qui va rapidement se transformer en rage, une rage folle qui va la mener loin dans la vengeance...

 


- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Roman pour adolescents, "La fille seule dans le vestiaire des garçons" mérite de ne pas passer inaperçu!

C'est un grand roman!

J'ai été surprise par la puissance de son contenu, par la rage qui s'est aussi emparée de moi en lisant l'histoire de Marion, à qui chacune pourra facilement s'identifier.

Un roman puissant qui illustre clairement les sentiments tels que la honte, la rage, la colère et l'envie de vengeance, qui peuvent être si forts à cet âge, dans cette situation.

Cette situation justement, impossible d'en parler clairement, celà gâcherait toute la surprise et la force de l'histoire!

Juste dire que tout ça poussera chacun à réfléchir sur ses actes, sur sa manière éventuelle de réagir face à une telle situation, sa manière de gérer tout ça avec une amie, une enfant, une soeur... Point de jugement, juste une réflexion.

 

Mais ce dont je peux facilement parler, ce sont les personnages, qui m'ont chacun marquée, à leur manière!

Marion tout d'abord, l'héroïne, malgré elle, de ce texte...

Jeune fille sérieuse, bonne élève, réfléchie, sous des apparences "banales", cette enfant a une histoire, et une histoire pas simple... Le départ brutal de son père l'a profondément marquée et guide, malgré elle, sa vie et ses réactions, ses relations sociales, et notamment avec les garçons...

Sous ses airs durs, Marion est en réalité comme toutes les jeunes filles, rêveuse et romantique, et cultive un jardin secret, dans un petit carnet noir, plus précieux que tout le reste, à ses yeux. 

Elle m'a plu, cette gamine! Posée et intelligente, mais aussi maline et usant d'auto dérision sans complexe, ses différentes facettes font d'elle une chouette ado qu'on a envie de connaître!

Sa maman, elle, m'a posé un peu plus de problèmes... Courageuse femme délaissée, elle affronte la tempête, gère ses enfants courageusement, pense aussi à elle, à sa vie amoureuse. Beaucoup de choses dans son comportement s'expliquent par le départ brutal de son mari, la trahison dont elle a été victime, mais sans la juger, j'avoue avoir parfois eu envie de la secouer, pour qu'elle ouvre les yeux sur sa gamine, qu'elle sente l'orage, qu'elle découvre le malaise dans lequel Marion est plongée!

Et enfin, mon coup de coeur intégral, le rayon de soleil de ce roman, Barnabé!! Le petit frère idéal!!! Un vrai petit coeur sur pattes, grand bonhomme, malgré son jeune âge! C'est lui qui m'a fait sourire, c'est lui qui m'a fait rire, c'est lui qui éclaire tout, par sa présence, ses bavardages incessants, son dynamisme, sa malice et sa perspicacité (oui, tout ça!!)

 

En plus de ces personnages attachants, l'écriture de Hubert Ben Kemoun est très agréable et sa manière de traiter ce difficile sujet est précise, intelligente, et fait de ce roman un petit bijou de lucidité et de réalisme!

Alors certes, la fin est un peu rapide et peut être aussi un peu facile mais elle fait tant de bien après ce gros ouragan, ce tourbillon de violence et d'acharnement!

 

C'est un coup de coeur pour moi!

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote??

 

 

 

                                              catégorie objet

 

 

 

 

 

 

 





 

 

 

 

                                      

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

Stephie  le 19-05-2013 à 14:39:06  #   (site)

Ton billet n'est pas le premier que je lis et qui est élogieux. Il va falloir que je le lise !!

Mabiblio1988  le 19-05-2013 à 10:30:25  #   (site)

Je suis entièrement d'accord avec toi ce livre ne doit pas passer inaperçue. Un très bon livre pour parler des violences que peuvent subir les jeunes dans les collèges.

édité le 19-05-2013 à 12:30:35

Philippe D  le 17-05-2013 à 19:51:15  #   (site)

Tu m'intrigues avec ce roman. Je vais le retenir.
Bon weekend.

Vero1001  le 17-05-2013 à 16:42:47  #

Entre toi et Pauline, ça va être dur de résister !!

sophie / vicim  le 16-05-2013 à 20:29:34  #   (site)

J'ai très envie de le lire. Merci pour la découverte !

Pauline130  le 16-05-2013 à 11:17:45  #

Pfiou, quel roman ! J'en suis ressortie toute chose!

Alex-Mot-à-Mots  le 16-05-2013 à 08:25:03  #   (site)

Tu me tentes, même si le sujet est difficile.

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article