posté le 19-06-2013 à 00:20:59

Groenland Manhattan - Chloé Cruchaudet - (BD du mercredi, 84ème!!)

  

 

                                       - Chloé Cruchaudet -

 

 

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Parce que ma coupine FaBI l'a offert à mister sardine à Noël dernier!

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

Groenland, 1897.

L'explorateur Robert Peary, malgré l'aide du peuple esquimaux, n'est toujours pas parvenu à planter le drapeau américain au Pôle Nord.

Il ne veut pas rentrer une fois de plus au pays avec simplement des morceaux de météorites et autres "petits souvenirs" pour le museum, il veut plus! Lui vient alors l'idée de ramener des "souvenirs vivants" sur le continent américain. Des esquimaux! Voilà qui devrait satisfaire la curiosité des chercheurs!! Et tant qu'à faire, autant ramener une famille entière!

C'est comme ça que le jeune Minik et sa famille montent à bord du bateau qui va les amener à New York.

Les inuits vont rapidement tomber malades et décéder, seul Minik va survivre.

Le jeune garçon souhaitera pour son père un enterrement dans la tradition de son peuple, mais les scientifiques vont le berner. Le corps du père de Minik, comme ceux des autres, sont destinés à être étudiés...

 

 

- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

La première chose à savoir, c'est que cette histoire est vraie... A partir de là, c'est complètement glacé, dans tous les sens du terme, que l'on découvre cette histoire terrible.

De tous temps, les "sauvages" ont attiré la curiosité.

A l'époque, et sous couvert de l'avancée scientifique, les inuits ont été capturés, étudiés, observés, mesurés, au nom du savoir et sans considération aucune, de toute façon inférieurs aux hommes de race blanche...

Pour Minik et sa famille, tout se passe pour le mieux à leur arrivée à New York... Dans un premier temps, et surtout en apparences! 

Ils sont pris en charge, chouchoutés, présentés aux plus grands et font l'objet de toutes les attentions.

Déboussolant, traumatisant même, que ce changement radical!

Les inuits tombent malades et meurent les uns après les autres, mais Peary ne pense qu'à sa gloire et à l'argent que peuvent lui rapporter ses expéditions et surtout ces "autochtones"...

 

A la mort des siens, Monsieur Wallace, le directeur du musée va recueillir Minik et l'élever avec son fils.

Le petit garçon porte en lui cette double personnalité, cette double nationalité, ce double nom, prénom inuit et nom américain.

La vie quotidienne va s'avérer difficile, le regard des autres lourd...

Et quand Minik va s'apercevoir qu'on lui a menti, en tombant nez à nez sur les squelettes des siens, au museum, il va désirer retourner au Groenland parmi les siens, son peuple...

 

Cette BD est un petit chef d'oeuvre, beau et terrifiant, vrai et incroyable, qui nous met en face d'une bien triste réalité. On la connait, mais il est toujours difficile d'y penser, de l'affronter.

L'histoire de Minik a fait grand bruit à l'époque, elle est révoltante!

Au nom de la science, de la connaissance, des hommes ont été pris pour des choses... 

Au nom de la gloire on les a déracinés, trompés, utilisés...

Les thèmes de l'exploration et de la conquête de nouvelles terres, du déracinement, du racisme, de la recherche et de l'appartenance à plusieurs nationalités sont abordés dans cette BD documentaire.

Le problème de l'impossibilité pour Minik de se réintégrer parmi les siens, celui de l'errance, de la perte d'identité est au coeur de cet ouvrage d'une exceptionnelle qualité...

Les dessins, couleurs, paysages y sont pleins de sensibilité.

 

Un petit documentaire de quelques pages à la fin de l'album complète l'ensemble. On y trouve des photos, des articles de presse, des extraits d'études, des adresses et références, de quoi saisir la possibilité d'aller plus loin dans la découverte de l'histoire de Minik, qu'il ne faudrait jamais oublier!

Très très belle découverte pour moi que cette histoire à propos de laquelle je n'avais que quelques vagues souvenirs/notions et qui m'a beaucoup plu, même si elle dégoûte et fait froid dans le dos.

C'est, je crois, le premier album de l'auteur... Bravo! Une telle qualité est forcément à saluer et souligner!

Merci beaucoup FaBI pour ce beau cadeau!!

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote??

 

 

(84)

 

chez Mango!!

 

 

 

                                              catégorie lieu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                       

 

 

 

                                      

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

Saxaoul  le 22-03-2017 à 12:49:39  #   (site)

Un bien belle découverte pour moi aussi et une lecture coup de poing !

Mokamilla  le 19-06-2013 à 20:02:43  #   (site)

L'univers me tente !

Philippe D  le 19-06-2013 à 19:48:51  #   (site)

Merci d'avoir rectifié mon titre "tuer le chat"; il doit y avoir un message caché sous ce lapsus!
Bonne fin de semaine.

Yaneck  le 19-06-2013 à 10:54:54  #

Je l'ai beaucoup aimé moi aussi, celui-là. J'ai moins accroché au reste de la production de l'auteure, ceci dit.
Il y avait vraiment un thème et un traitement très bien trouvés, avec celui-ci.

http://www.chroniquesdelinvisible.com/article-groenland-manhattan-mardi-chronique-49690945.html

jerome60  le 19-06-2013 à 10:53:47  #   (site)

Je l'avais lu au moment de sa sortie et je m'en rappelle encore 5 ans après. Un album marquant !

Alex-Mot-à-Mots  le 19-06-2013 à 09:19:35  #   (site)

Un chouette cadeau !

Brize  le 19-06-2013 à 08:17:03  #

De Chloé Cruchaudet, j'ai beaucoup aimé la trilogie "Ida", mais pas lu encore cet album (déjà emprunté à la bibli mais rapporté sans l'avoir lu blozen...).

Mo  le 19-06-2013 à 08:01:55  #   (site)

Depuis le temps que j'ai noté ce titre... il faut vraiment que je le lise ! ^^

Noukette  le 19-06-2013 à 07:12:56  #   (site)

J'avais beaucoup aimé cette BD, j'en ai parlé l'année dernière je crois. Une histoire qui fait froid dans le dos !

Fabi (lrdpi)  le 19-06-2013 à 04:01:48  #   (site)

De rien ma coupine!! Ravie qu'il ait plu!!! :-)

Mango  le 19-06-2013 à 02:23:56  #

J'ignorais cette histoire désolante et révoltante à la fois. Ton billet est très émouvant et rend bien compte de ton indignation. J'aimerais lire à mon tour un album si réussi!

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article