posté le 25-06-2013 à 00:11:15

Salam Ouessant - Azouz Begag -

  

 

                                            - Azouz Begag -

 

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Parce que la couv' m'attirait, et bien sûr, le nom de l'auteur... J'ai "Le Gone du Chââba" depuis des années dans ma PAL, et, honte sur moi, je ne l'ai pas encore ouvert... Voyons si celui ci m'a donné envie d'en connaître plus de la bibliographie de cet auteur, "militant de la cause des cités"...

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

Un père récemment divorcé emmène pour la première fois ses filles en vacances. La destination ne sera pas l'Algérie, pays de leurs origines, mais Ouessant, île bretonne, en souvenir d'un ami d'enfance, originaire de là bas.

Le séjour avec Sofia et Zola s'annonce difficile. Les deux filles ne comprennent pas le choix de leur père, elle ne comprennent d'ailleurs pas leur père. Ce divorce, cette manie qu'il a de parler tout seul, et ces vacances, qui finalement ressemblent plus à une quête identitaire, un voyage dans les souvenirs, à la recherche d'une place dans la société, dans ce pays, comme une sorte de bilan, que ce papa va faire, avec ses filles, qu'elles le veuillent ou non, qu'elles le comprennent ou non...

 


- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Ce petit roman avait tout pour me plaire et je suis contente d'avoir découvert l'auteur avec ce titre, même si je suis sûre que ce n'est pas son meilleur...

Ouessant, ça me parle!

L'algérie, beaucoup moins, mais j'ai l'impression d'un peu la connaître, maintenant... Un peu...

 

J'ai été touchée par ce papa fragile, même si parfois à la limite du pitoyable, il m'a touchée!! Plein de bonne volonté, de questionnements, sur la vie, son statut de père, ses origines, son père et son frère, tous deux disparus, son ami Yvon le breton, et puis l'amour... Celui de ses filles, avant tout!

Mais quelle idée de choisir Ouessant, cette île bretonne au climat capricieux et humide, pour renouer avec elles!

Elles demandaient du soleil, et surtout leur maman, lui il les emmène sous la pluie, bien loin d'elle...

Bien loin de Lyon, où elles sont nées... Lui aussi y est né, mais la question revient toujours, posée par les français "pure souche": "Vous êtes de Lyon, oui, mais AVANT?".

Et nous voilà partis avec lui dans un joli petit voyage, tout en souvenirs, nostalgie et sensibilité. 

 

Un joli petit voyage, un peu léger à mon goût... 

Le style est agréable, les tournures sont belles, mais l'ensemble est un peu facile... Un peu plus approfondi, j'aurais applaudi des deux mains, mais là je coince un peu sur le survol... Et ce verbe "soliloquer" sans cesse répété... grr!

 

Dommage, l'amorce était belle, mais le sujet, celui de l'héritage et de la transmission est vaste, et n'est pas assez poussé, je suis restée sur ma faim...

Une belle lecture tout de même, dont il ne faut pas trop attendre, si ce n'est un peu d'air marin saupoudré de chauds souvenirs, une jolie et émouvante rencontre, un début de réflexion et quelques sourires... Et finalement, c'est déjà pas mal!!

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote??

 

 

                                              catégorie lieu

 

 

 

                                          

 

 

 

 

 

 

 

 

                                       

 

                                      

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

Neph  le 17-07-2013 à 11:51:15  #   (site)

Je pense justement m'offrir "Le Gone du Châaba" pour les vacances ! Peut-être lirai-je aussi celui-là Sourire

la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 26-06-2013 à 19:23:14  #   (site)

@ Alex: je vais vite m'y mettre!

Alex-Mot-à-Mots  le 26-06-2013 à 18:59:59  #   (site)

"Le gône du Chaaba" tu ne l'as toujours pas lu ? Mais qu'attends-tu ? Il est génial !

Tiphanie  le 26-06-2013 à 07:57:06  #   (site)

Il me tente pas mal.

Doucettement  le 25-06-2013 à 13:57:54  #   (site)

dommage pour le bémol, le thème me plaisait aussi...

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article