posté le 18-07-2013 à 00:41:41

Je le ferai pour toi - Thierry Cohen -

 

 

                                           - Thierry Cohen -

 

 

 

 

 

 

 

- pourquoi??

 

Parce que j'avais énormément aimé le premier roman de l'auteur, J'aurai préféré vivre, un peu moins Longtemps, j'ai rêvé d'elle, que Geraldine, fan de l'auteur avait fait voyager.

J'avais envie de renouveler l'expérience car j'aime l'écriture de cet auteur, son humilité, et la proximité simple qu'il a avec ses lecteurs.

 

 

- le pitch de moi personnellement:

 

Que seriez vous prêts à faire par amour?

Et jusqu'où la haine pourrait-elle vous mener?

 

Quand son fils Jérôme trouve la mort dans un attentat, Daniel sombre... Il perd tout même la raison.

Fou de douleur, il se lance dans l'éléboration d'un plan de vengeance, laissant de côté sa femme et son autre fils, Pierre...

 

Jean, un SDF est enlevé par un groupe extrémiste. Les kidnappeurs ne demandent rien, ils posent simplement une question: "Quelle est la valeur de cet homme?".

On s'interroge...Qui est cet homme? Et surtout, que cherchent ses ravisseurs?

 

Deux hommes, deux histoires, deux vies qui basculent, deux destins...




- bien? pas bien? l'avis de moi en personne:

 

Si je me suis lancée avec enthousiasme dans ce roman à plusieurs voix, j'avoue qu'il est retombé au fur et à mesure de mon avancée...

L'intrigue met pas mal de temps à se mettre en place, et j'ai déploré quelques longueurs...

Intéressant, mais un tantinet "mou". Cette longue mise en place a eu tendance à m'agacer

 

Prise par une autre lecture en parallèle, j'ai assez rapidement délaissé ce titre, ne le reprenant que de loin en loin, aggravant moi même la situation... Déjà que c'était pas très dynamique, en espaçant mes reprises de lecture je m'imposais chaque fois de me remettre dans le bain, et c'était plutôt poussif...

Sans compter que chaque chapitre est une nouvelle voix, si je m'arrêtais au milieu, je ne savais plus de qui de quoi de qu'est-ce 

Bouh!! J'étais déçue!

Vraiment! D'une part parce que je n'aime pas abandonner comme ça, et d'autre part parce que je sentais un potentiel, quelque chose de latent, fort intéressant, mais qui tardait décidément trop...

 

Et puis... Zorro Géraldine est arrivée!!

En douceur et très gentillement, elle s'est enquise de ma lecture, m'a poussée à la reprendre, me promettant un grand bluff...

Docile, je m'y remets... du bout des yeux, sans trop y croire, mais décidée à faire confiance à ma copine connaisseuse!

Et puis un après midi ensoleillé, je décide de m'y plonger une dernière fois, prête à assumer mon abandon, me préparant déjà à l'annoncer à Géraldine...

Et... Bing! J'ai avalé le dernier tiers d'un seul trait! 

J'étais lancée, et qu'est ce que j'ai bien fait d'y revenir!!

Effectivement, j'ai été menée par le bout du nez, la "pré-fin" (terme de Géraldine que je reprends ici) est vraiment bluffante et la suite et fin captivantes!

 

Au delà de ce superbe tour de passe-passe, il y a les thèmes, forts, actuels, parlants, et émouvants, bien sûr!

L'auteur s'engage et dénonce le terrorisme et l'extrémisme. Il explore également le deuil, celui d'un enfant, particulièrement, le chemin vers la reconstruction en passant par les moments les plus noirs dans lesquels nous plonge ce type d'événement...

Il nous rappelle que nul n'est à l'abri, et nous met face à nous mêmes, en tournant autour de son thème principal, la vengeance... Evidemment chacun s'interrogera, que ferions-nous dans pareil cas? Et si ce livre n'apporte bien sûr pas de réponse toute faite, il pousse à l'interrogation et l'introspection!

 

En conclusion pour moi, c'est un très beau roman, fort bien construit! Je ne l'ai pas "traité" comme je l'aurais dû. Evidement, j'ai repassé dans ma tête cette mise en place que je trouvais si longue, cette présentation minutieuse et ces digressions qui me semblaient ramollir l'ensemble, il n'en est rien, bien sûr! Tout prend son sens et son importance, mon seul regret sera de ne pas avoir vécu cette lecture comme elle le méritait, mais ça fait partie des aléas, et l'essentiel n'est-il pas que je sois finalement allée au bout, pour y trouver quelque chose de vraiment maîtrisé, au suspens diabolique et au dénouement plus que bluffant?

 

Un merci tout particulier à Géraldine de m'avoir "accompagnée", ça valait le coup!! 

 

Et juste un mot sur la couv' de l'édition France Loisirs,... elle est HORRIBLE! 

 

 

- merci qui?? une p'tite anecdote??

 

Les avis de Géraldine (qui s'offre le luxe d'avoir été remerciée par l'auteur en fin d'ouvrage! La classe! ),  Lire et relire, et plein d'autres sur Babélio!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                      

 

 

 - lasardine -

 


Commentaires

 

Géradinelescoupsdecoeur  le 22-07-2013 à 20:46:40  #   (site)

Excellent ce billet ! Bon ben, vive moi alors ! lol !

Alex-Mot-à-Mots  le 19-07-2013 à 16:30:14  #   (site)

C'est vrai que la couverture n'est pas top. Mais tes émoticons d'humeur j'adore !

Novelenn  le 19-07-2013 à 13:31:20  #   (site)

Ca m'a l'air touchant cette histoire.

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article